Identifiant Mot de passe
Preview : From Dust
Écrit par utr_dragon le samedi 16 juillet 2011 à 07:36:15
From DustA deux semaines de la sortie de From Dust sur XBLA, nous avons été conviés par Microsoft dans ses locaux de la région parisienne pour voir le nouveau jeu d’Eric Chahi, qui fait son grand retour chez Ubisoft Montpellier après une (trop) longue période d’absence.

Pour ceux qui n’étaient pas nés dans les années 90, Éric Chahi est un concepteur de jeux vidéo français qui est entré dans l’histoire dans les années Amiga-Atari en créant (seul) Another World, un jeu d’action-aventure incontournable par ses graphismes et plus généralement son gameplay.

Ce n’est pas son charismatique directeur créatif qui nous a présenté From Dust, mais Swann Martin (Game Designer) et Jonathan Simeone (Data Manager) qui sont néanmoins arrivé à nous faire pénétrer sans aucune difficulté dans l’univers de ce god game qui voit se déchainer les éléments : tsunami, éruptions volcaniques, tremblements de terre etc.

From Dust, kézako ?

from-dust-509Dans From Dust, vous incarnez le Souffle qui est à la fois curseur du joueur et l’âme de la tribu qui l’a créé. Le jeu ne vous permet pas d’interagir directement avec les humains de la tribu, c’est-à-dire qu’ils font leur petite vie, ils spawnent près de leurs totems, ils se déplacent seuls etc. Néanmoins, toutes les actions que vous réalisez sur l'environnement, auront des conséquences directes sur la tribu. Car dans le jeu, c’est bien à la nature qu’il faudra vous frotter, puisque vous contrôlez un curseur grâce auquel il vous est possible de ramasser n'importe quelle quantité d'un élément du décor : sable, eau, lave etc.

Cette maitrise des éléments va vous permettre de façonner le paysage et d’aider la tribu à se propager, de totem des anciens en totem des anciens, en fondant des villages jusqu'à pouvoir ouvrir le portail qui mènera une petite troupe vers un nouveau monde. Les totems donnent des pouvoirs particuliers, comme la faculté de résister aux tsunamis, ou encore à la lave. Ces pouvoirs sont matérialisés dans le jeu par des chants, la musique y occupant une place importante.

from-dust-510Votre but est donc d’agir en facilitateur pour que la tribu puisse progresser. Si un totem se trouve de l’autre côté d’une rivière, vos pauvres humains primitifs n’arriveront pas à la traverser. Plusieurs choix s’offrent à vous, et l’un utilisé par les développeurs a été de détourner le cours de la rivière en amont en la bouchant avec du sable. L’environnement réagissant entièrement dynamiquement, la rivière s’est adaptée aux nouveaux paramètres. Mais attention, la physique des éléments est gérée dans le jeu et si vous laissez un petit filet d’eau s’échapper de votre barrage, il aura vite fait de se transformer en torrent à cause de l’érosion.

Le jeu demande au joueur d'anticiper constamment les évènements et d'avoir un temps d'avance sur la nature. Dans le cas contraire, vous pourrez vitre vous trouver submergés par une éruption volcanique d'un côté, un incendie de forêt de l'autre et une rivière déchainée menaçante.

Pour varier un peu le gameplay et surtout aider le joueur à se tirer de situations souvent difficiles, certains totems conquis offrent des pouvoirs à activer comme par exemple la faculté de figer l'eau, ce qui permet ensuite d’ouvrir un passage dans une rivière trop large et trop agitée, le temps que la tribu la traverse (moïse-style). Mais certains éléments viendront enrichir encore toutes ces actions, comme la végétation spéciale, puisque certains arbres sont ignifuges et d’autres explosifs (permettant de faire exploser la roche).

Des défis

from-dust-512En plus de la campagne solo, le jeu propose des cartes défis. Le principe est simple puisque ces derniers sont centrés sur l’un des éléments du gameplay (dans les premiers, ils deviennent ensuite de plus en plus complexes) et ont pour objectif de terminer le niveau le plus vite possible. Par exemple, nous avons pu voir l’exemple d’une carte qui commence avec un feu de forêt qui se propage à grande vitesse et qui menace la tribu qui se trouve de l’autre côté de l’île. Les développeurs ont pris de l’eau dans la mer et l’ont jeté sur la partie haute de l’île afin qu’elle ruisselle et éteigne la végétation en feu.

Tous ces défis sont chronométrés, avec classement mondial, de manière originale. En effet, ce qui compte n’est pas tellement le temps auquel vous avec terminé le défi (une dizaine de secondes dans le cas de l’île en feu) mais le moment à laquelle vous avez effectué la dernière action. Voilà qui amène un peu de piment au jeu, puisque si deux joueurs finissent en 13 secondes, mais que le premier a fait une action à la quatrième seconde qui a eu pour effet de terminer le défi alors que le deuxième a bataillé pendant 13 secondes en faisant des actions jusqu’à la fin, c’est le premier joueur qui remporte la victoire.

Un autre défi que nous avons pu voir était un humain qui devait monter en haut d’une montagne puis redescendre dans un timing très serré pour éviter à son village d’être noyé par un tsunami. Si on ne fait rien, l’humain n’a pas les moyens de redescendre par ses propres moyens.

from-dust-514L’une des solutions qui a été utilisée par le développeur a été de prendre de l’eau dans la mer et de la lâcher en haut de la montagne, ce qui a eu pour effet de créer un toboggan accélérant la descente de la montagne par l’humain qui a ainsi pu rejoindre sa tribu à temps pour éviter le tsunami. Il ne s’agissait là que de deux exemples simples dans les premiers défis, mais les développeurs nous ont dit que certains défis avaient des handicaps (par exemple, on ne peut saisir que de l'eau et pas autre chose).

On nous a promis une durée de vie de 15-17h, ce qui est dans la moyenne haute des jeux actuels (oui, même les AAA), mais avec une rejouabilité plutôt élevée du fait de la liberté laissée au joueur. Le jeu n'est pas écrit à l'avance et absolument pas linéaire, ce qui permet au joueur d'exprimer sa créativité, dans les limites permises par le jeu. Si vous êtes face à un lac, vous pourrez très bien le vider en faisant une brèche sur l'un de ses côtés, mais rien ne vous empêche de le vider à la main si cela vous chante.

Conclusion

Vous l'aurez compris, nous avons été conquis par From Dust. Le jeu sort dans deux semaines sur XBLA et PC (Steam & co.), un peu plus tard sur PSN, et il s'annonce vraiment bien. Puis, c'est aussi un acte militant d'encourager la créativité chez Ubisoft, un éditeur qui a une forte tendance à s'accrocher coûte que coûte à ses licences...
Commenter la news
Pseudo

Commentaire

Indiquez l'année courante (vérification anti-spam) :