Identifiant Mot de passe
Patch 4.23 pour Geo-Political Simulator 2 : Rulers of Nations
Écrit par Roms6 le mercredi 09 février 2011 à 00:51:22
Geo-Political Simulator 2 : Rulers of Nations - Croissance en % du PIBEversim vient de publier un nouveau patch pour Geo-Political Simulator 2 : Rulers of Nations. En version 4.23, il apporte de légers ajustements et corrige quelques bugs / incohérences.

Ayant passé un agréable séjour en Egypte, ce patch en revient avec de bonnes intentions. En effet, le journal du jeu se pliera à la loi en ne vous importunant plus avec les critiques de l'opposition, en cas de censure. On notera la correction de bugs liés aux conflits, comme les troupes immobiles après une guerre, ou les réfugiés qui ne rentraient pas chez eux, et un nombre de fonctionnaires maximum revu. On espère que ce dernier est maintenant proportionnel au nombre d'habitants.

Cette update pèse 122 Mo et se récupère comme d'habitude au lancement du jeu.

Geo-Political Simulator v4.23 changelog

New features & improvements
- censoring media prevents criticism in newspapers
- annexation
- allies reactions to a call for help
- oil well (built during the game) production improvement

Adjustments & corrections
- UN lifting sanctions
- immobilized troops after a conflict
- you cannot be nominated by the king in germany anymore
- players'connection issue if server has already started to play
- oil barrel price
- oil consumption fall
- destitution in Afghanistan
- refugees cannot go back home
- impossible to stop subsidizing an industry
- becoming a permanent member of UN
- maximum amount of civil servants
Écrit par Dragq, le 09/02/2011 à 15:20:08 :
Il y était sans doute en compagnie de notre premier ministre.
Écrit par Roms6, le 09/02/2011 à 15:38:01 :
Oui, ils ont beaucoup déconné à propos d'HADOPI et de la LOPPSI, il parraît :)
Écrit par Waryek, le 11/02/2011 à 10:30:53 :
Est-ce que la situation dans les pays arabes (Tunisie, Algérie, Egypte, Jordanie, etc...) a été prise en compte avec ce dernier patch ?
Plus particulièrement la situation en Tunisie serait intéressante à jouer avec un gouvernement de transition. (gros challenges il me semble)

Merci
Écrit par Roms6, le 11/02/2011 à 20:05:09 :
Apparemment non. J'ai effectué une partie avec l'Egypte et n'ai pas noté de changements particuliers, que ce soit au niveau des réactions de la population, de l'armée, ou des relations diplomatiques.

Mais ces pays sont globalement tous intéressants à jouer car ils incitent à s'appuyer sur un pouvoir ou un contre-pouvoir (armée, parti unique, religieux, peuple / popularité) pour renverser les autres, et ainsi légiférer comme on le souhaite.
Commenter la news
Pseudo

Commentaire

Indiquez l'année courante (vérification anti-spam) :